R&D moteur pour les tanches

Pas pourrir, mal, pas bien :( ...
Avatar de l’utilisateur
goeland_
Dinosaure du VTSC
Messages : 6218
Inscription : 03 mai 2004 11:46
département : 91
Moto(s) : TLR, R100RS, S1000RR
Localisation : Ste Genevieve

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par goeland_ » 29 nov. 2023 17:46

Tu fais de l'archéologie !!! :D

Le système est intéressant mais bute sur deux écueils :
- la conso d'huile et les émissions liées ne sont pas totalement maitrisées.
- Il faut une injecteur haute pression pour lutter contre la pression de la chambre d'admission. Les injecteurs aiment moyennement la chaleur de la chambre aussi.

Ce sont les deux gros défauts techniques de cette solution

A suivre cependant ... :wink:
il faut jamais ouvrir un moteur, c'est plein de trucs bizarres à l'intérieur !!!!...

Lexave
14- première bourre entre potes
14- première bourre entre potes
Messages : 245
Inscription : 21 oct. 2022 23:15
département : 77
Moto(s) : KTM 950 sumo

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par Lexave » 29 nov. 2023 20:52

goeland_ a écrit :
29 nov. 2023 17:46
Tu fais de l'archéologie !!! :D

Le système est intéressant mais bute sur deux écueils :
- la conso d'huile et les émissions liées ne sont pas totalement maitrisées.
- Il faut une injecteur haute pression pour lutter contre la pression de la chambre d'admission. Les injecteurs aiment moyennement la chaleur de la chambre aussi.

Ce sont les deux gros défauts techniques de cette solution

A suivre cependant ... :wink:
Carrément!
C'est le ton revendicateur et ouvertement polémique qui est interessant.
Ça donne une vision à contre-champs des choix technologiques, la désinformation, et tous ceux qui " veulent notre bien" 8)

Les injecteurs diesel ne sont pas du même type?
Si l'huile est elle aussi pulvérisée, la consomation semble nettement ( de moitié) réduite

En effet, je n'ai pas encore trouvé de document expliquant la mise au point d'un moteur de plus de 125cm³ Euro5
A voir si Aprilia a persévéré dans ce sens ?
...ou Rotax...
Dernière modification par Lexave le 10 déc. 2023 23:48, modifié 4 fois.
Les hommes sans tête ne portent pas de chapeau

Avatar de l’utilisateur
goeland_
Dinosaure du VTSC
Messages : 6218
Inscription : 03 mai 2004 11:46
département : 91
Moto(s) : TLR, R100RS, S1000RR
Localisation : Ste Genevieve

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par goeland_ » 30 nov. 2023 10:55

Plutôt que les injecteurs diesel, les injecteurs directes essence pourraient convenir mais à confirmer pour les régimes (ils doivent s'ouvrir deux fois plus souvent qu'en 4 temps).

Il me semblait avoir lu un truc chez KTM ?
il faut jamais ouvrir un moteur, c'est plein de trucs bizarres à l'intérieur !!!!...

Lexave
14- première bourre entre potes
14- première bourre entre potes
Messages : 245
Inscription : 21 oct. 2022 23:15
département : 77
Moto(s) : KTM 950 sumo

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par Lexave » 11 déc. 2023 00:01

Après avoir questionné l'IA de service sur les progrès des moteurs 2 et 4 temps, je pense qu'on a " survolé" les principaux progrés sur les moteurs de motos.

Reste les traitements ou alliages, les carburants, lubrifiants et fluide de refroissement.

Peu de détails - pour le moment- sur l'injection d'eau, et qui semble réservée à la compétition, pour l'abaissement de la température du mélange
Les hommes sans tête ne portent pas de chapeau

Avatar de l’utilisateur
goeland_
Dinosaure du VTSC
Messages : 6218
Inscription : 03 mai 2004 11:46
département : 91
Moto(s) : TLR, R100RS, S1000RR
Localisation : Ste Genevieve

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par goeland_ » 13 déc. 2023 16:18

Tu abordes beaucoup de sujets

- Carburant : pas d'évolution majeure. C'est même pire avec l'ajout d'éthanol

- LdR : pas d'amélioration flagrante mais plutôt augmentation de la longévité et meilleure adaptation aux multimatériaux du circuit. Par contre les circuits sont mieux dimensionnés avec une meilleure gestion des épaisseurs / volume / placement des zones à refroidir.

- Huile : baisse de viscosité à froid pour un démarrage facilité et une diminution des frottements. C'est un avantage pour le rendement si c'est associé à un meilleur dimensionnement des jeux de fonctionnement et de meilleurs traitements de surface.

- Alliages : bof, si ce n'est un allègement des pièces et celles en mouvement avec des design optimisés et un soupçon de titane

- Traitements de surface : oui avec la généralisation des traitements des futs de cylindres et l'abandon des chemises en fonte et quelque DLC sur les linguets (nouveaux eux aussi avec un gros gain de frottement) associés à des meilleurs dimensionnement et maitrise des jeux de fonctionnement (voir aussi refroidissement).


Quant à l'injection d'eau : c'est connu depuis la WW2 et les (turbo) compresseurs sur les gros moteurs à hélice principalement pour diminuer la température d'admission. Pour la combustion... bof
il faut jamais ouvrir un moteur, c'est plein de trucs bizarres à l'intérieur !!!!...

Lexave
14- première bourre entre potes
14- première bourre entre potes
Messages : 245
Inscription : 21 oct. 2022 23:15
département : 77
Moto(s) : KTM 950 sumo

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par Lexave » 13 déc. 2023 23:26

Goeland,
Merci d'avoir répondu et participé à ma mise à jour de la conception des moteurs récents
:thumbleft:
Les hommes sans tête ne portent pas de chapeau

Avatar de l’utilisateur
goeland_
Dinosaure du VTSC
Messages : 6218
Inscription : 03 mai 2004 11:46
département : 91
Moto(s) : TLR, R100RS, S1000RR
Localisation : Ste Genevieve

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par goeland_ » 18 déc. 2023 19:01

On peut ajouter aussi et plus conception :

Les régimes maxi ont augmentés avec des courses plus courtes.

Additionné à des conduits d'admission redressés et des chambres de combustion plus compactes (on arrive quasi à des pistons plats - donc plus légers)

On arrive à des moteurs beaucoup plus fins, plus compacts (les boites sont aussi maintenant presque verticale...)

et hop les 200ch/l sont passés avec des moteurs qui restent très utilisables :wink:
il faut jamais ouvrir un moteur, c'est plein de trucs bizarres à l'intérieur !!!!...

Lexave
14- première bourre entre potes
14- première bourre entre potes
Messages : 245
Inscription : 21 oct. 2022 23:15
département : 77
Moto(s) : KTM 950 sumo

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par Lexave » 18 déc. 2023 22:00

goeland_ a écrit :
18 déc. 2023 19:01
On peut ajouter aussi et plus conception :

Les régimes maxi ont augmentés avec des courses plus courtes.

Additionné à des conduits d'admission redressés et des chambres de combustion plus compactes (on arrive quasi à des pistons plats - donc plus légers)
Oui, c'est l'effet " turbine" dont parle souvent SML dans ses posts, même sur des monos

Cette compacité des chambres à combustion va-t-elle (pas le maitre d'hotel :mrgreen: ) de paire (normalement une suffit :evil4: ) avec une augmentation du taux de compression?
goeland_ a écrit :
18 déc. 2023 19:01
On arrive à des moteurs beaucoup plus fins, plus compacts (les boites sont aussi maintenant presque verticale...)

et hop les 200ch/l sont passés avec des moteurs qui restent très utilisables :wink:
En effet, toutes les motos (de route) récentes essayées dernièrement me donnent cette impression d'être "reposantes" ou "faciles"

Faut-il un meilleur niveau de pilote aujourd'hui, pour savoir apprécier le caractère distinctif des moteurs?
Pourquoi rendement et optimisation seraient contraire au caractère moteur?
Dernière modification par Lexave le 19 déc. 2023 21:42, modifié 1 fois.
Les hommes sans tête ne portent pas de chapeau

Avatar de l’utilisateur
goeland_
Dinosaure du VTSC
Messages : 6218
Inscription : 03 mai 2004 11:46
département : 91
Moto(s) : TLR, R100RS, S1000RR
Localisation : Ste Genevieve

Re: R&D moteur pour les tanches

Message par goeland_ » 19 déc. 2023 07:47

La compacité est (à mon sens - pas la peine d'utiliser l'anglais :D ) le résultat de l'augmentation des taux de compression + redressement des conduits + compactage des culasses. Tout est lié mais c'est comme l'oeuf et la poule : qui a commencé ? :angel4:

Pour le caractère, c'est différent. Le graal de tout motoriste est d'obtenir une courbe de couple rectiligne ce qui démontre que tout les phénomènes d'aspiration, harmonique, combustion et échappement sont à leur optima.
Mais c'est impossible donc il faut utiliser des biais : admission à longueur variable, valve à l'échappement, distribution variable, etc...

En même temps cette courbe hypothétique est antinomique avec le "caractère" : celui ci est caractéristique généralement de la transition de deux modes ou deux zones d'optimisation.
C'est un peu l'effet des 2 temps avec les moteurs explosifs dans les zones d'accord admission / pots de détente :cheers:
il faut jamais ouvrir un moteur, c'est plein de trucs bizarres à l'intérieur !!!!...

Répondre