CR (long!), 5000 kms en KTM 790 Adv R

Pas pourrir, mal, pas bien :( ...
Répondre
cani41
10- premiers tours de roue
10- premiers tours de roue
Messages : 82
Enregistré le : 12/09/2015 18:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM, 790 ADV RS

CR (long!), 5000 kms en KTM 790 Adv R

Message par cani41 » 4/10/2019 18:24

Bon, j'ai passé les 5000 kms ce matin, il est temps que je vous en parle un peu.

J'ai commandé -sans l'essayer, uniquement la version standard- une 790 Adv R début mars 2019.

A ce jour, dans la presse, toujours aucun essai sur route de la version R, sauf erreur, je vais donc remédier à ça!

Elle est arrivée début juillet, après 3 longs mois d'attente.

La standard (je vais l'appeler S pour aller au plus court) me semblait très bien convenir à mon utilisation, mais, au 2ème essai sur du très frippé, je l'ai trouvée trop vive en détente à l'arrière. Aucune possibilité de réglage, je choisis la R.

Bon, au premier coup d'oeil, "elle n'a pas un physique facile".

Ce mélange de lignes tendues à la Siska et de réservoir "coulant" à la Dali, avec 6 orange différents n'est pas une réussite.

De plus, les pneus d'origine -Metzeler Karoo3-, bien que presque tout juste corrects en tout-terrain, sont peu agréables sur la route, bruyants, flottants, et glissant d'un coup sur l'angle.

Je ferai 3000 bornes avec, histoire de roder la moto et de me faire 3 (presque) high sides en essayant d'attaquer.

J'attendais d'avoir monté les récents Michelin Anakee Adventure pour vous parler de cette moto, les Metzeler ne lui rendant vraiment pas hommage.

Je voulais aussi récupérer le garde boue AV de la S, pour éviter de tout pourrir sous la flotte, et pour voir si ça limitait un peu les louvoiements en courbe rapide.

Parce-que le mélange Karoo3, top-case carré de 56 litres, garde boue AV qui se plie à partir de 130, bof bof la tenue de cap.

J'ai aussi viré complétement la bulle, aucune des deux positions ne supprimant de terribles turbulences à partir de 110 km/h.

Avec 3 casques différents, même constat, j'ai les yeux qui rebondissent dans les orbites, limite dangereux.

Du coup, j'ai monté sur une patte alu un petit écran orientable, 15 balles chais plus sur quel site, parfait pour l'été, plus aucune turbulence.

Faudra quand même réfléchir à une solution hivernale. J'attends les CR sur Adventure-Riders, le forum des US où les mecs changent tout sur cette moto.

A ce propos, depuis janvier 2019, 780 pages et 15800 posts sur la 790 Adv... ils mollissent pas du clavier là-bas!

Je me retrouve donc avec une 790 RS, en théorie l'engin qu'il me faut pour bosser:

-Amorto XPLOR WP, fourche XPLOR WP 48mm, 250 mmm de débattement partout.

-rayon de braquage très correct

-20 litres de réservoir, 450 bornes d'autonomie (très) maximum.

-selle (pour moi très confortable) à 880 mm, mais plus fine que ma BMW F800 GS.

-centre de gravité très bas (grâce au réservoir moche!), 210 kgs TPF

-freinage correct. ABS Bosch sur l'angle, dernière génération.

-roue de 21 pour les chemins et les routes de chèvres.

-3 modes de réponse moteur, plus un mode rallye évolué, traction control, réponse de la poignée de gaz.

-des rangements pour une trousse à outils (correcte d'origine) et une bombe anti crevaison.

-Jantes à rayons tubeless.

-un moteur...

- des phares full LED, assez efficaces.

Le moteur, je l'ai découvert dès le début, il s'en foutait lui des pneus, bulle, garde boue!

C'est celui de la 790 Duke... qui ne m'avait pas plu lors de l'essai de celle-ci. Il est modifié pour avoir plus de couple, plus bas en régime, et perd 10 CH.

Du coup, même s'il reste un creux entre 5000 et 5500 trs, il est maintenant super disponible et assez coupleux en dessous et s'énerve bien jusqu'à la zone rouge.

Les épingles passent toutes en deux (même en Cévennes profondes) si on veut, il reprend sans cogner dès 2500 tours.

La boite... Elle peut être super douce comme super chiante, suivant la tension de chaine et son graissage. Je n'ai pas encore trouvé le réglage parfait.

Sachant qu'il y a un shifter up d'origine.

Sur la Duke d'essai, ça passait comme dans du beurre, pas sur la mienne.

Je m'en sers très peu, dommage parce que c'est bien utile en ville ou à l'attaque.

Le pot est très léger. Et très efficace, on entend que le bruit de machine à coudre Singer du moteur: pas agréable mais tellement plus discret.

L'embrayage est un peu curieux d'origine: tout se passe dans le premier centimètre de course du levier, pas cool: j'ai installé la came Camel products, qui rallonge la course: parfaite maintenant, et dans du beurre.

Le frein moteur est très réduit, ça me gène beaucoup. Je l'utilise sans arrêt sur la 950, où il est très présent. Je cherche encore le mode d'emploi pour rouler vite sans les freins, ça commence à venir, mais vraiment dommage ce manque de frein moteur.

Le truc auquel je ne m'attendais pas, c'est le coté cool des modes de conduite programmés. Je pensais à un gadget, mais en fait je m'en sers sans arrêt! Sauf du mode Rain.

Mode Rain, vous avez un 400 CB Honda, curieux dans les courbes, une accélération trop douce, peut être OK sur la neige, mais même sur le mouillé, c'est trop lent.

Mode Offroad, vous avez un 650 SV Suzuki: pas mal du tout les matins brumeux, je l'utilise très souvent, d'autant que passé les 5000 tours, on retrouve la bonne poussée du mode Road.

Mode Road, ça répond bien à bas régime, c'est ce que j'utilise pour le retour vers la maison après 150 bornes de "Offroad".

Mode Rallye, là, on est plus vers le rendement d'une 950! C'est limite violent! Là, c'est quand t'es énervé. Le mode Rallye est lié à 3 modes de réponse de la poignée de gaz. J'utilise le Road.

En mode Offroad, il m'arrive de faire 100 bornes avec 3.9 litres.

Le guidon est réglable en 6 positions de pontets. Je viens de reprendre la 950 SM aujourd'hui, j'avais les bras très tendus par rapport. Je vais continuer mes essais sur d'autres positions.

Les rétros sont dignes d'oreilles de Mickey, mais sont super efficaces. J'avais oublié les bienfaits d'un rétro rond de 12 cm de diamètre qui ne vibre pas!

Les freins... estampillés KTM, ce sont des J.Juan espagnols. Je ne sais pas quelles plaquettes ils y ont collé, mais c'est pas le touché des Brembos de la 950.

Ca freine, mais c'est pas le Pérou. A l'arrière, ok, je m'en sers beaucoup (le frein moteur!), rien à signaler.

Il y a des phares full LED, clignos pareils. Ça éclaire pas mal, mais faudra penser aux additionnels, genre Gold Runway.

Bon, alors, comme elle roule cette brèle? Hein?

Tout d'abord, c'est un vélo. 210 kgs tous pleins faits, centre de gravité très bas, tu la redresses de béquille avec 2 doigts.

Ben elle roule. Suivant le mode de conduite choisi, ça passe du super mou au très sportif.

Les premiers kilomètres, entre le rodage et les pneus, j'avais l'impression d'un tapis volant.

Quel confort! plus tu vas vite sur le frippé, moins ça bouge. Les (saloperies!) de ralentisseurs passent à 90 (faut pas! c'est fait pour ralentir!), les nids de poules s'oublient, la roue de 21 à rayons avale tout.

En TT, tout pareil, une ornière en travers pas vue: pouf la fourche, schmmmff l'amorto, ça passe alors que tu attendais le coup de raquette de toutes tes anciennes motos.

Mais bon, retour de tournée énervé, mode Rallye, fond de trois sur mon col habituel, la petite bosse en haut de la butte, détente d'amorto, délestage de l'arrière, grosse glisse des Karoo3. Glups,

Les 250 mm de débattement n'ont pas que du bon sur route...

Deuxième alerte, courbe frippée à 130, fond de quatre, pompage, travers monumental. Re-Glups!

Je ne sais pas si c'est l'électronique ou moi qui ai rattrapé le tout, mais c'était bien chaud.

J'ai changé les pneus.

J'ai décidé de régler les suspensions.

Autocollant sous la selle mode Sport: 4 ou 5 clics partout, plus un peu de pré contrainte sur l'amorto (pas la fourche).

Ahhh, enfin ça tient le parquet à l'attaque! On perd un peu du coté tapis volant, mais alors, pour le reste, fouillouillouille!

Tu rentres comme un goret dans toutes les courbes, quel que soit leur état, le train avant semble imperturbable. Y'a quand même un amortisseur de direction d'origine, chais pas pourquoi, en TT peut-être?
C'est devenu un rail en grande courbe.
La garde au sol est (pour moi) insondable. Même mes orteils touchent difficilement, les pieds en canard. Du coup, j'essaye encore d'en mettre plus, mais les Michelin sont clairement déjà bien attaqués presque au delà du bord, je sais pas si c'est raisonnable.

On peut prendre les freins si ça se resserre, avant ou arrière, elle ne se redresse pas.

Il y a vraiment moyen de mettre beaucoup de rythme dans le sinueux. Sauf qu'il me manque du frein moteur.

Je me demande bien pourquoi je me suis fait ièch avec ces Karoo3 et les réglages d'origine!

Ce matin, 4° au compteur (dont tous les petits chiffres sont beaucoup trop petits pour un presbyte!). J'enroule doucement en mode Offroad, j'ai branché les poignées chauffantes.

La canicule est bien oubliée.

Bon débarras! En bonne KTM, l'été, aux feux rouges dans Nîmes, 44°: le ventilo déclenche toutes les 30 secondes d'arrêt et m'envoie une bonne soufflante d'air brûlant sur les cuisses! L'enfer.

Là, ce petit air chaud est bien agréable. Seuls les orteils dépassent du moche réservoir. faudra que je trouve un déflecteur, parce que sous la pluie (deux jours depuis juillet!) j'ai la moitié des pieds mouillée.

Il ne fait pas froid sur la moto, c'est bien agréable. Je mettrai les manchons plus tard. Un bulle haute aussi peut-être...

C'est l'automne, la brume se lève,j'enroule la montée sur l'Aigoual, j'ai un dossier à l'Espérou puis à st André de Valborgne. J'ai la banane.

Avatar du membre
leglaude
j'aime la bière
Messages : 26144
Enregistré le : 13/05/2004 11:19
Département : 94
Moto(s) : Aprilia Tuono 1100 V4
Localisation : Sucy en brie (94)

Re: CR (long!), 5000 kms en KTM 790 Adv R

Message par leglaude » 29/10/2019 14:07

bon bah finalement elle commence à te plaire cette moto :occasion5:
Image

Répondre