CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Un forum pas pour les lopettes
Répondre
cani41
8- pret à sortir
8- pret à sortir
Messages : 63
Enregistré le : 12/09/2015 17:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM

CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Message par cani41 » 15/05/2017 10:31

CR Rallye du Beaujolais 2017

Je suis un bourrin.


Depuis le retour du rallye de Tunisie 2017, Stéphane insistait pour qu' on s'inscrive au rallye du Beaujolais. « Tu verras, on prendra Emeric en assistance, le camping car, la remorque, ce sera cool. »

Bon, ne plus partir avec la tente et tout le matos sur la moto, avoir une assistance, ne plus coucher par terre (on vieillit), voire peut-être de dormir au sec, c'était tentant d'essayer.

Inscription rallye, puis inscription au challenge Avon Tyres de l'ami Fassouli, il n'y avait plus qu'à attendre la date en surveillant la météo. Pas de miracle, il pleuvra. 15 degrés, averses fréquentes. Ben ils sont super bons à la météo maintenant...

La mamie 950 KTM est prête, pas grand chose à y faire à part monter des phares additionnels pour la nuit. Comme dirait SML « un rallye sans la pluie ni la nuit n'est pas un rallye ! »

Départ très en retard le jeudi 11 mai. Autoroute, arrivée à Blacé (69). Laureen s'est jointe à la joyeuse troupe pour le voyage.Tiens, il pleut.
On cherche longtemps un espace où poser le camping car et le barnum. Tous les espaces sont boueux ou spongieux. On se faufilera à coté de Fassou, Sonia, Romain sur un parking goudronné.

Après déchargement il est trop tard pour envisager d'aller reconnaître les spéciales en covoiturage. Le camping car est calé, nous n'y toucherons plus, et nous sommes donc à pied.

Bon, bof, j'ai vu les vidéos trois fois hier, « on trouvera bien un pilote demain pour nous conduire » dixit Stéph.

Soirée repas sympa chez Zézette, la cantine itinérante des rallyes, avec plein de pilotes autour de la table, ça chambre, ça raconte, ça boit l'apéro...

Vendredi 12 mai : Réveil matinal après une assez courte nuit, bercée des voluptueux ronflements d'Emeric et Stéphane dans le camping car. Comme il est possible que je me sois joint au choeur (mais moi je ronronne, je ne ronfle pas !), je plains sincèrement Laureen qui, bien qu'installée comme une princesse, doit avoir les oreilles qui saignent.

Vérifications administratives puis contrôle technique. La 950 est Ok.

Maxime Delorme, toujours aussi sympa, nous emmène avec Stéph faire un passage dans la SP1, 5,8 kms et deux passages dans la SP2, 1,5 kms. Pffff, je ne reconnais pas grand chose des vidéos ! Ca monte, ça descend, c'est rapide puis en sous-bois, c'est mouillé, mais le revêtement est accrocheur avec ses gros gravillons agglomérés. On verra bien.

Soirée chez Zézette, avec une heure de couchage un poil plus tardive qu'il ne le faudrait une veille de course, mais bon : l'ambiance rallye c'est aussi ça : des bons vivants jamais avares d'une histoire ou d'un bon coup à boire.

Samedi 13 mai : 9h30.
Je prends le départ avec un road book IZ, tablette transformée pour afficher un fichier PDF du parcours. Super pratique avec sa commande au pouce.

On part pour la boucle de reconnaissance, premier contact sans chrono avec les spéciales : c'est sec ! Mais bon, ça va être chaud là, hou puis là aussi ! Ah ? Là aussi ça tourne !

Premier CH. N'ayant pas trop interrogé mes copains expérimentés sur le sujet, je prends mon carton de pointage sans l'étiquette justificative de l'heure. Le temps de faire demi-tour, je repasse à 1,5m du tapis de pointage qui me redétecte le transpondeur. Bourrin !

La commissaire compréhensive rectifie mon étiquette à la main...

Tiens, il pleut. C'est donc sur le mouillé, avec mes pneus Avon racing (pas trop faits pour la pluie et jamais essayés encore) que je déboule dans la spéciale. C'est mouillé mais ça accroche pas si mal. Tous les virages me sautent à la gueule toutefois. Fallait reconnaître bourrin !

CH2, je regarde vite fait le carton (sans mes lunettes, j'ajoute distraitement 65 minutes (le temps imparti entre les deux CH) au chiffre gribouillé par la dame du CH1 : panique à bord, j'ai déjà 1m30 de retard ! Je saute sur la bécane sans m'occuper des autres pilotes qui m'entourent (mon double passage sur le tapis au CH1 me perturbe aussi, premier horaire ou deuxième horaire ?), je roule sur le tapis de pointage... avec 4 minutes d'avance.

Le rallye est foutu pour moi. Les pénalités vont s'appliquer, à raison de 7,5 secondes par minute de différence. Bourrin !

Il flotte franchement, le routier devient glissant, j'ai froid, j'ai les mains trempées et j'ai les boules. Je me mettrais des coups de pieds au c.. !

Tiens, mon road book ne répond plus aux commandes. J'éteins, je rallume, planté. Plus de carte. Je suis Cyril et Fabrice, je verrai bien aux 15 mn d'assistance.
Assistance, je mange un bout, Emeric fait le tour de la moto, essence, je file au barnum du gars du road book : « elle est plantée, je file t 'en chercher une autre. » Au lieu de partir sans road book, j'attends et je pointe avec 1 mn de retard. Bourrin !

Le truc cool, c'est que j'ai rejoint Cyril et Fabrice qui roulent ensemble. Au moins un avantage à avoir puis 4 minutes de pions !

SP5. Tiens, mais mais ! C'est sec ! Enfin, sec à des endroits, mouillé en sous bois, boueux à la corde. Mais il y a quand même moyen de se lâcher un peu. 24 ème temps... Pas mal, mais j'apprendrai que les meilleurs sont passés avant et que c'était encore humide. Oui, mais ce sera l'inverse à la SP7.

Tiens, il repleut. Ah ça, elles sont belles leurs forêts moussues, bien vertes, et elles risquent pas trop l'incendie !
SP7 : Je pars 30 secondes derrière Fabrice. J'ai demandé de partir une minute plus tard (la spéciale est très longue), refusé.
Je monte pas mal sur le mouillé, j'arrive à la cassure sur la descente : Fabrice sort juste de l'épingle. Zut zut ! Je fonds sur lui, je klaxonne, il n'entend pas et je le doublerai par l'extérieur juste avant la cellule. Encore du temps de perdu.

C'est la fin de l'étape de jour. Je suis mécontent. Stéph a bien roulé et se bat pour le podium en classique. Moi, je n'aime pas cette neutralisation de 4 heures avant la nuit. Je ressasse mon rallye.

22h40 : tiens, il pleut plus, y'a des étoiles. Mais bon, ce sera mouillé tout le long de la boucle unique de nuit (on a pris beaucoup de retard suite à des chutes). Mais au moins il ne pleut plus et c'est cool. Les forêts spongieuses laissent remonter une brume très décorative mais peu compatible avec mon absence de pin-lock, arraché car plein d'eau dans l'après-midi.

Je fais la SP1 en 28 ème place mais je me retrouve au top départ de la SP2 avec une visière totalement embuée. Je finirai la spéciale visière ouverte, les yeux plissés et pleurants. Bourrin !

Retour à l'assistance. Le rallye est fini, il est 1h du matin, il y a des étoiles.
Les Poncet nous invitent à la traditionnelle binouze de fin de rallye la nuit.


Conclusion ?

Je suis resté sur mes roues sans me faire une seule chaleur : c'était mon premier objectif.

J'ai pris du plaisir sur le mouillé avec mes pneus Avon racing, c'était pas gagné.

J'ai pu rouler avec les copains.

Je fais 29 au scratch la nuit, malgré une montée de SP2 sans visière.

J'aurai bien fait une autre boucle de nuit : c'est toujours aussi magique. En plus j'y voyais super bien avec mes phares chinois.

L'ambiance rallye, chez nous les poireaux, est toujours aussi extraordinaire.
Je me souviens d'un article sur Le Repaire ((http://www.lerepairedesmotards.com/doss ... outier.php )
« Le rallye routier moto, c'est un sport de gitans qui roulent comme des enculés »


Tout les copains sont à l'arrivée, malgré quelques soucis de phares pour Cyril (c'est plus ce que c'était la prépa Poncet)


Dimanche 14 mai.7h.
La nuit a été courte. Les ronflements me chassent du camping car. Il y a des combardes mouillées, des culottes, des outils. La moquette est trempée. C'est le même bazar sous le barnum.

Mais il fait beau. C'est bien le moment !

Je regarde les résultats. Les premiers roulent sur le mouillé comme moi sur le sec...
Bon, il y a un paquet de KTM 1290, 1200 Ducati et autres Aprilia Tuono bourrées d'électronique, traction control, anti blocage, etc.
Leur préparation est parfois impressionnante.
Il y a la puissance aussi. Pour la première fois, j'ai trouvé ma KTM molle du genou, dans les grosses montées de la SP1. (151 en pointe au Vector)
Je rappelle toutefois que Romain Cauquil (jeune c.. !) fait 16 scratch avec un 390 KTM !

Remise des prix, départ, Stéph fait deux en classiques, content. Il est aussi intronisé « Chevalier du vin de Beaujolais » (ils sont fous!!).

J'analyse un peu les résultats sur le chemin du retour, sous un grand ciel bleu (grrrrr !).
J'enlève mes 1.22,5 mn de pénalités à mon temps total de 24.31,24mn.
Je me retrouverais 31 au scratch.
Tiens ? Ça aurait fait 3 en catégorie vétérans …
Je serais monté sur un podium.

Bourrin...

Avatar du membre
lolowankers
Fait le drapeaux
Messages : 9457
Enregistré le : 5/01/2005 20:48
Département : 94
Moto(s) : 950SM-660XTX-GUZZI V11-640LC4
Localisation : dans le fossė

Re: CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Message par lolowankers » 15/05/2017 11:08

jolie CR :thumbleft:

j'ai l'impression de me revoir au dourdou avec la flotte pendant 2 jours et le flippe du pointage :roll: :roll:

s'est pas mal 30 pour un vieux con :thefinger:

honnêtement s'est grosso/merdo ta place non ?? entre 20 et 30 , pour faire mieux faut commencer à vachement reconnaitre :drunken:

en tous cas félicitation à toi et aux autres :notworthy: :notworthy:

sauf rémi qu'a fait une place de merde :cyp: :angel4: il s'est passé quoi ?? tu mérites mieux ??

Avatar du membre
dragon_a_lunette
Adore la pluie
Adore la pluie
Messages : 19281
Enregistré le : 15/07/2004 20:05
Département : 74
Moto(s) : BMW R1100S
Localisation : 74

Re: CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Message par dragon_a_lunette » 15/05/2017 13:06

lolowankers a écrit :sauf rémi qu'a fait une place de merde :cyp: :angel4: il s'est passé quoi ?? tu mérites mieux ??
On va attendre son CR..... :mrgreen:

cani41
8- pret à sortir
8- pret à sortir
Messages : 63
Enregistré le : 12/09/2015 17:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM

Re: CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Message par cani41 » 15/05/2017 13:06

Ça roule vraiment vite devant.
Je viens de voir une vidéo: si tu n'as pas reconnu (à pied, en voiture, à vélo, mais pas à moto) , t'es tout lent.
Même si sur le séchant tu ne peux pas prévoir les plaques d'humidité.

Avatar du membre
Ponpon
18- gazzzzzz
18- gazzzzzz
Messages : 1248
Enregistré le : 14/09/2009 12:24
Département : 70
Moto(s) : KTM 990 Superduke
Localisation : Cancoillotte Land

Re: CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Message par Ponpon » 15/05/2017 13:08

Les meilleurs montent les 5.5km de spéciale en 3 minutes 7 secondes !!! C'est super rapide ! :shock:

Avatar du membre
remi69
En panne
Messages : 4018
Enregistré le : 16/05/2006 16:08
Département : 69
Moto(s) : ??????????
Localisation : beaujolais a coter de joebar69

Re: CR Rallye du Beaujolais 2017 (trop long)

Message par remi69 » 18/06/2017 12:22

lolowankers a écrit :jolie CR :thumbleft:

j'ai l'impression de me revoir au dourdou avec la flotte pendant 2 jours et le flippe du pointage :roll: :roll:

s'est pas mal 30 pour un vieux con :thefinger:

honnêtement s'est grosso/merdo ta place non ?? entre 20 et 30 , pour faire mieux faut commencer à vachement reconnaitre :drunken:

en tous cas félicitation à toi et aux autres :notworthy: :notworthy:

sauf rémi qu'a fait une place de merde :cyp: :angel4: il s'est passé quoi ?? tu mérites mieux ??


Tient j avais pas vue ce post. ...

Et bien écoute ma position est nul de chez nul..... pour excuse j ai :

- il pleuvait. ..et j aime pas la pluie :evil:
-le niveau à augmenter et les machines bourré d électronique son à la fête. :evil:
-je manquais de roulage et donc pas à 100 pour 100
- mes "setting " suspension n était pas bon du tout. ... détente trop fermé sur l avant et amortisseur trop dur derrière.
C est bon niveau excuse? ????lol
Bref voilà mais t'inquiète pas je suis persévérant . Maintenant tout va mieux plus qu a refaire un rallye (et trouver des sous ) :lol:
-
un chasseur reste un chasseur , peu importe le bois et le gibier

Répondre