[Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Si t'as pas réussi à le vendre t'as plus qu'à le réparer
cani41
10- premiers tours de roue
10- premiers tours de roue
Messages : 81
Enregistré le : 12/09/2015 18:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM

[Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par cani41 » 26/01/2019 20:03

Bonsoir.

Je sors du garage après une bonne huitaine d'heures de galères diverses.

Après une bourre saignante avec Avomarc (CFRR) lors de ma dernière sortie -fête du titre Rallye2 de Romain Cauquil-, j'avais vraiment galéré dans une descente bosselée. Marc était devant (990 Superduke, avec laquelle il s'engagera désormais en CFRR), et sa KTM ne bougeait presque pas, à des endroits où je me faisais des dribbles ou des coups de raquette pas loin du highside pour suivre (péniblement).

Bon, Mamie a atteint ses 82000 kms et il est possible que son amorto AR, le White Power d'origine, commence un peu à faiblir. :(
C'est plus ce que c'était ma bonne dame!

Ayant explosé celui de la F800GS il y a peu, et l'ayant remplacé par un d'occaze d'ebay Allemagne, je me décidais à chercher un peu.
Bingo, un site de pièces d'occasion, Motorradteile-online, dispose d'un amorto d'origine, 12000 bornes, ressort pas marqué, à 250 balles.
Je tergiverse un peu, cherche ailleurs, puis je redemande des photos, je tergiverse, puis je le commande.

3 jours après, je déballe.
Pas mal, proche du neuf, mais... la vis de réglage de la détente au pied de l'amorto est super marquée. Aucune photo ne le précisait. Je manipule les deux autres réglages, impeccable. Je tente de tourner cette vis moche, et je sens bien qu'elle va pas résister si j'insiste.

Je contacte Paul en Allemagne, lui explique, il est désolé, et me propose tout de suite un remboursement partiel.

Je décide de démonter cette vis, cachée derrière le cache rond vissé par dessus. Aluminium, 2 trous pour clé "Spanner" (à tétons en bon français!).
J'ai une clé à circlips bien adaptée aux trous, j'introduis, je pivote un peu, clac, ça se dévisse. Tiens, il y a une bouillasse de jus marron là dedans, avec des bouts de joints toriques qui flottent. :?

J'ai maintenant accès total à la vis abîmée, mais dès que j'y touche à peine, l'empreinte en laiton pour tournevis plat pète tout de suite.

J'appelle Paul, et je lui dis qu'il va falloir que j'utilise celle de mon amorto, blabla, je demande 50 euros.
Je regarde mon amorto à moi, ma détente se règle toujours bien, les clics sont audibles, ma vis pas abîmée.

On démontera ça ce week-end.
Entre temps, je me rends compte que la vis conique qui soulève la tige de réglage -derrière celle en laiton donc- est totalement grippée, rouillée, la tige aussi.
Je laisse tout ça 2 jours dans le WD40.
Vendredi soir, je fais coulisser la tige, elle est bien dégrippée, mais la vis conique est marquée par la rouille. Pas grave! La mienne doit étre impeccable!

Hier soir, j'attaque donc le démontage du blanc.
Ah oui, le nouveau est tiré d'une 2007! le ressort est orange.
Tiens, c'est rouillé, là, au fond du tube où se trouve la vis de fixation supérieure?
Tiens, quand j'enlève le cache de a vis inférieure sur le bras oscillant, c'est humide...
Je jette un oeil, tout est rouillé là dedans... WD40 aux deux endroits.
On verra demain, samedi

Ce matin, la BTR de 12 du haut lâche tout de suite malgré la rouille.
Celle du bas, niet.
Je sors le pistolet thermique, je chauffe le bras oscillant au niveau estimé du filetage interne, je chauffe, niet. Je rechauffe: clac, ça couine, mais ça vient!
Je cale tant bien que mal la bécane (mal...), je sors difficilement le bas (très serré), mais le haut vient tout seul.
Ahh, direction l'étau (protégé).
Ce petit cache alu Spanner va venir tout de suite: ma vis de réglage à moi tourne librement. 8)

Et ben non...
J'ai tout essayé, c'est comme collé, je chauffe, j'essaie encore, je force.
Ce qui devait arriver: je ripe, j'agrandis les trous mochement, plus moyen de les utiliser. Shit!
Je chauffe, je tape, je galère.
Je finis par la bonne (mauvaise) vieille méthode: marteau / chasse goupille.
Rien, nada, nietos!
J'insiste, j'y passe 1 heure: c'est comme soudé.
Je finis par détruire peu à peu au foret de serrurier tout l'aluminium. Je ne dois pas toucher la vis laiton, on est bien d'accord?
Je fore. Rien, les filetages apparaissent, mais il faut un mini tournevis plat pour les sortir de la gorge: soudés!
Pas grave pour le cache: j'ai celui du orange!
Je descends peu à peu, j'atteins le laiton, ça lâche, c'est bon . Et la vis conique du dessous est comme neuve! Yes!
Je remonte le tout sur l'orange, Ok.

Remontage!
Put... c'est serré en bas, faut contorsionner, manipuler. Je finis par aligner le tout. Je présente la BTR (qui a trempé toute la journée dans de l'antirouille, brossage, graissage), elle prend pas, (c'est galère, c'est par un trou dans le bras oscillant, on voit rien), puis elle prend, mais en forçant beaucoup. Je reviens en AR. Clac! Le bruit infâme du filet alu qui pète!
Je viens de foirer au moins 3 filets du pas de vis taillé dans la masse du bras oscillant... Fatigue...

Je ressors l'amorto, je représente la BTR (10 cm de long , clé BTR de12), je regarde mieux la vis: les filets alus sont incrustés dans le pas de vis. Je gratte. J'aurais du changer cette put... de vis, mais j'habite à la campagne, à 30 bornes des bons endroits.

Je la changerai à l'occaze...
Je remonte, j'aligne, je visse, ça prend, yes!

Entre temps, ma KTM est toujours calée: béquille latérale d'un coté, planche qui la maintient (maintenait) très bien en face.
Je soulève le bras oscillant pour aligner le haut: la moto se déséquilibre et me choit dessus (j'étais accroupi).
Je la relève tout de suite, un peu d'essence a coulé, mais surtout un jus dégueulasse a coulé par le trou du bras oscillant de la vis du bas.
J'ai compris pourquoi ça rouille là dedans!
Et il en reste!
J'appelle ma tendre et douce, car j'ai beau faire, il me manque une main pour lever le bras oscillant, maintenir la bécane, enfiler la vis du haut après alignement.
Bingo.
Il est 18 heures, ça caille vraiment dans le garage, mais je ne me suis aperçu de rien.

Je m'assoie sur la bécane.



Ben c'est un amortisseur quoâââ...
Il fait nuit, je suis crevé, essai demain!
Patrice. (qui ne sera jamais mécano)

Avatar du membre
dragon_a_lunette
Adore la pluie
Adore la pluie
Messages : 19370
Enregistré le : 15/07/2004 21:05
Département : 74
Moto(s) : BMW R1100S
Localisation : 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par dragon_a_lunette » 26/01/2019 22:34

Ça manque un peu de photo... mais on sent bien la transpiration.... :toothy7:

Tu lâche pas facilement l'affaire toi à... :occasion5:

Avatar du membre
wphil
Traitre
Traitre
Messages : 3572
Enregistré le : 1/04/2005 20:00
Département : 74
Moto(s) : 990 SMT 09
Localisation : passy 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par wphil » 27/01/2019 11:04

je viens de demonter le mien il y a 15 jours sur mon SMT de 65 000 bornes pour nettoyage et peinture ressort
ça a été quasiment tout seul à démonter( une dizaine de minutes )
bon , la moto est sur bequille d'atelier et je manipulais le cadre arriere avec un cric auto plus barre de rallonge , calage du BO avec le cadre par plaque de bois , c'est mieux que bequille laterale et planche de bois
les vis BTR se sont devissées sans probs , j'ai juste galerer pour retirer le bas de l' amorto , coincé dans le BO

au nettoyage , les rotules sup et inferieures étaient grippées ( WD 40 et tout rentre dans l'ordre ) sinon RAS
démontage du ressort avec etau et sangles
nettoyage et graissage géneral , peinture epoxy apres sablage du ressort,
remontage au bahut avec presse et piéce de blocage ressort/passage du corps faite au tour , 1 min pour remonter ce ressort
reglage de l'hydraulique detente ,compression comme avant démontage , reglage primaire de la precontrainte
le remontage sur la moto n'a pas poser de probs ,c'est vrai que c'est serré en bas , mais moins qu'au demontage , crasse en moins oblige ,la vis du bas ne prenait pas non plus mais aprés reglage du cric et bon positionnement de celle-ci, ça l'a fait , car nettoyage au touret à meuler et graissage des vis et filetage cadre et BO
mon cric auto m'a été bien utile car tout seul, c'est pas gagné
remontage du tout , roue comprise et verification de la precontrainte , moto ballante ,sur son poids , puis avec moi dessus
je comprends tes galéres , la vis de fixation du bas était avec filetage bien rouillé , j'ai eu de la chance quelle se devisse facilement
la vis detente n'étant pas facilement accessible amorto monté , je n'y avais jamais touché depuis mon achat il y a 4 ans lors de ma grande revision , mais elle était comme sur ton amorto origine , réglable sans probs
c'est qd même bizarre un amorto de 12000 bornes avec cette rouille sur tige de reglage derriere un cache sensé proteger ??? alors que le tien de 82000 bornes est nickel

Avatar du membre
wphil
Traitre
Traitre
Messages : 3572
Enregistré le : 1/04/2005 20:00
Département : 74
Moto(s) : 990 SMT 09
Localisation : passy 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par wphil » 27/01/2019 11:08

dragon_a_lunette a écrit :
26/01/2019 22:34
Ça manque un peu de photo... mais on sent bien la transpiration.... :toothy7:

Tu lâche pas facilement l'affaire toi à... :occasion5:
tu fais des photos , toi , en graissant ta chaine ( sur la ducat ) et faisant la pression des pneus ???? :D :D :D :D

cani41
10- premiers tours de roue
10- premiers tours de roue
Messages : 81
Enregistré le : 12/09/2015 18:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par cani41 » 27/01/2019 11:19

Désolé pour les photos, j'y ai pensé, mais j'avais pas pensé à publier...
Puis pour le coup, ça aurait été plus simple avec FB!

Oui Wphil, je me suis mis tout seul en galère avec mon calage de moto. La béquille centrale de la BM m'avait bien aidé.
Pour la vis rouillée sur le nouvel amorto, je pense qu'il a été stocké longtemps. Le premier proprio l'avait changé à 12000 kms pour un "de meilleure qualité". Il s'avère que le petit joint spi sur le haut de cette vis en laiton était sec et cassé. L'humidité germanique a du faire le reste.

Je ne comprends pas pourquoi la vis de détente de la SMT n'est pas accessible sans démontage?

Je viens de finir le nettoyage, et je suis allé la rincer au Karcher par les petites routes:
Ben c'est ferme. Beaucoup plus. Mais les réactions sur le frippé ont l'air super saines. La détente me semble freinée aussi, alors que j'ai remis les valeurs d'origine en "normal", qui m'allaient très bien. A voir donc.

Reste à trouver un train de pneus pour le rallye de la porte des Cévennes, à 'Anduze. (venez tous, les 23 et 24 mars, SML, Rémy sont déjà engagés).
Je vais prendre des "sport-tourisme", je ne ferai qu'ouvrir la course en 00.
Une idée, à par les M7rr, les Michelins (qui vieillissent mal), les Avons (qui durent pas). Dunlop?

Rappelez-moi comment on colle des photos dans le forum. :oops:

Avatar du membre
wphil
Traitre
Traitre
Messages : 3572
Enregistré le : 1/04/2005 20:00
Département : 74
Moto(s) : 990 SMT 09
Localisation : passy 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par wphil » 27/01/2019 12:28

sur le SMT, la vis de detente est cachée ( pas d'origine ) par mon leche roue achete en angleterre
Capture.PNG
ferme dis tu , faut que ça travaille , de plus , une vidange ( comme moi aussi je devrai faire :oops: ) est à envisager !!!

Avatar du membre
dragon_a_lunette
Adore la pluie
Adore la pluie
Messages : 19370
Enregistré le : 15/07/2004 21:05
Département : 74
Moto(s) : BMW R1100S
Localisation : 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par dragon_a_lunette » 27/01/2019 14:43

wphil a écrit :
27/01/2019 11:08
tu fais des photos , toi , en graissant ta chaine ( sur la ducat ) et faisant la pression des pneus ???? :D :D :D :D
bah oui ... tu sais bien que le Ducatiste est très narcissique ''' :angel4:

Avatar du membre
dragon_a_lunette
Adore la pluie
Adore la pluie
Messages : 19370
Enregistré le : 15/07/2004 21:05
Département : 74
Moto(s) : BMW R1100S
Localisation : 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par dragon_a_lunette » 27/01/2019 14:46

cani41 a écrit :
27/01/2019 11:19
Rappelez-moi comment on colle des photos dans le forum. :oops:

Simple ... quand tu post, y'a un onglet 'Fichiers joints' à coté de 'Option' ... et tu sélectionnes ta photo...

Seule contrainte, pas trop grosse la photo,sinon il les refuses.... :toothy7:

cani41
10- premiers tours de roue
10- premiers tours de roue
Messages : 81
Enregistré le : 12/09/2015 18:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par cani41 » 27/01/2019 16:41

wphil a écrit :
27/01/2019 12:28
sur le SMT, la vis de detente est cachée ( pas d'origine ) par mon leche roue achete en angleterre
Capture.PNG
ferme dis tu , faut que ça travaille , de plus , une vidange ( comme moi aussi je devrai faire :oops: ) est à envisager !!!
Les Anglais et la détente... :D
Ils sont fous ces Bretons.

Par contre, je tends beaucoup moins la chaîne sur mon 950.

Avatar du membre
wphil
Traitre
Traitre
Messages : 3572
Enregistré le : 1/04/2005 20:00
Département : 74
Moto(s) : 990 SMT 09
Localisation : passy 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par wphil » 27/01/2019 17:43

pour la chaine , c'est un kit chaine neuf tout juste monté, la tof a été faite juste sortie du garage et en fait , la chaine est encore gorgee de graisse donc avec pas beaucoup de mou ,j'ai juste fait quelques bornes et ai réglé avec beaucoup plus de flèche aussitôt rentré :thebirdman: :thebirdman:

Avatar du membre
L'Bourrin
16- s'applique , mais peut mieux faire
16- s'applique , mais peut mieux faire
Messages : 528
Enregistré le : 9/12/2005 21:50
Département : 29
Moto(s) : Tuono RSV 1000 R -2006 - V2
Localisation : Landevennec (29)
Contact :

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par L'Bourrin » 27/01/2019 21:28

Ah... Les galéres mécaniques ! Qu'est ce que je les déteste ! Mais si c'était trop facile ça ne m"amuserait pas ! :D :D
C'est quand même mes meilleurs souvenirs ! :angel4: :angel4:
L'Bourrin

Avatar du membre
MaGaX
19- ça gère
19- ça gère
Messages : 1271
Enregistré le : 21/05/2004 10:36
Département : 44
Moto(s) : 1198S / DRZ400SM
Localisation : Nantes(44)

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par MaGaX » 28/01/2019 18:20

Décidément, c'est la période !
Je décide de faire reconditionner l'Öhlins de ma bolognaise pour démarrer la nouvelle saison sereinement...
Je prends la revue technique, ca semble être un jeu d'enfant ! http://a20.net/~bert/files/ducati/1198- ... tml#650890
Je cite : "Pour déposer l'amortisseur arrière (10) du bras oscillant et du basculeur (8), il faut dévisser la vis supérieure (9) puis, la vis inférieure (17) après avoir ôté le bouchon (E)."
Allez une demi-heure en buvant une bière, c'est plié ! (le fait que la meule était déjà désossé sur les photos du manuel aurait du me mettre la puce à l'oreille...)

Bon je passe le temps à virer tout ce que j'ai pu mettre en carbone pour protéger la moto (leche roue pour l'amorto et protection du bras qui m’empêche d'accéder au fameux bouchon E précédemment cité :lol: )
Meule sur chandelle, je vire la roue arrière, je ne suis qu'éloges envers ce monobras qui me fait gagner du temps !
Outre la crainte de casser qq chose parce que c'est sacrément serré, au final, tout vient bien, je suis dans le timing !! :laughing3:

L'amorto se balade, on tente une sortie par le haut, ca bloque contre le réservoir, en bas, j'ai beau baisser le monobras le plus possible, ca ne laisse toujours pas assez de place... Bon aller, on vire la selle, je vire les caches sous réservoir, l'amorto de direction, je dévisse la vis de maintien du réservoir et celui-ci se soulève ! J'ai bien gagné qq centimètres mais j'ai maintenant une traverse du cadre qui m’empêche de sortir la bonbonne... J'étais pas un champion du tétris mais j'ai beau m'acharner 20 min, j'en suis sur, ca ne sortira pas ! Il faut baisser plus le bras oscillant qui repose sur.... la ligne d'échappement ! :shock:

...et c'est repartie, les pots, la demi-ligne avec tout ce que cela implique (lambda, servo moteur pour les valves et j'en passe), j 'ai levé le bati tant qu'à faire pour être sur, au final c'est sortie tout seul ! Bah y'avait plus grand chose pour le retenir en meme temps...
IMG-20190106-172955.jpg
Consolation au final, c'est que je n'e l'ai pas sortie pour rien, il était vraiment dégueulasse et suitait bien (ici déjà nettoyé mais on voit bien que c'est gras sur la tige)
IMG_20190107_082506.jpg
Image

cani41
10- premiers tours de roue
10- premiers tours de roue
Messages : 81
Enregistré le : 12/09/2015 18:08
Département : 30
Moto(s) : 950 SM

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par cani41 » 28/01/2019 20:46

J'adore, ça me rappelle le roaster Voxan (n°69), pour démonter la bougie avant:
"Démontez le cabochon du feu arrière"
Ça démarre mal!
Et tout le reste jusqu'à la colonne de direction...

Avatar du membre
dragon_a_lunette
Adore la pluie
Adore la pluie
Messages : 19370
Enregistré le : 15/07/2004 21:05
Département : 74
Moto(s) : BMW R1100S
Localisation : 74

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par dragon_a_lunette » 28/01/2019 21:18

Jolie cul en tout cas la Bolognaise ... :toothy7:

Pour le reste... rien d'anormal... :mrgreen:

Avatar du membre
goeland_
Dinosaure du VTSC
Messages : 5910
Enregistré le : 3/05/2004 11:46
Département : 91
Moto(s) : TLR, R100RS, S1000RR
Localisation : Ste Genevieve

Re: [Amortisseur] Ou comment se faire une journée galère.

Message par goeland_ » 29/01/2019 10:20

J'ai toujours dit que le TL était une moto simple à bricoler :drunken:
il faut jamais ouvrir un moteur, c'est plein de trucs bizarres à l'intérieur !!!!...

Répondre